© 2016 Nana et ses amis. Tous droits réservés

Contactez-nous : nanaetsesamis@gmail.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean

Le 3 juillet 2019, Marie Caroline a écrit  :

Bonjour.

Avec mon ulis je ne dirai pas mieux que Corine. C'est exactement pareil pour les élèves. Je me suis arrêtée au 7e par contre mais ils ont vraiment accroché et cela leur permet de s'exprimer plus facilement.

Ayant les mêmes élèves à la rentrée je pense refaire pareil. Le test à la rentrée car là je n ai quasiment plus d enfants.

Merci encore.

Marie chapiron.

Le 3 juillet 2019, Corine a écrit :

Bonjour,

 

De mon côté, dans mon ULIS, j'ai travaillé avec 8 petits livres. Mes élèves aussi attendaient avec plaisir ce moment. Il m'est difficile de juger des progrès du fait du handicap de mes élèves. Ce qui est sûr en tout cas, c'est que cela a été un très bon support de langage, et a aidé certains de mes élèves à faire du lien entre l'écrit et le sens. Je pense qu'avec ce groupe, je ferai les 2 derniers petits livres l'année prochaine, puis j'avais pensé, comme la collègue, les reprendre sans les textes, en travaillant l'écriture. Et je pense que je reprendrai à partir du premier livre avec mes élèves les plus en difficulté et avec mes deux petites nouvelles.

Par contre, comme il ne reste que deux jours, dont un où nous sommes en sortie, je ne pourrai pas faire repasser les tests. Je pensais les refaire passer à la rentrée, comme mes élèves sont presque les mêmes. Mais je le répète, ils seront difficilement exploitables, étant donné le contexte de ma classe.

 

Merci en tout cas de m'avoir permis de tester cette méthode.

Bien cordialement,

 

Corine Dewilde

Le 1er juillet 2019, Jessie a écrit :

Bonsoir à tous !

C’est Jessie de l’île de la Réunion.

 Pour rappel je suis en CE1 en REP+.

Je suivais de loin  votre avancée et ne pouvais participer à vos échanges car je courais après le temps !!!

 

Nous avons travaillé à partir des images et avons réécrit les textes avec les phrases des élèves.

Nana et ses amis motivaient les élèves, ils étaient tout le temps en train de me demander quand est-ce qu’on fait Nini et Nana.

 Nous avons travaillé avec au moins 6 albums.

Les élèves faisaient vraiment l’effort de parler en français (100% des élèves issus du milieu créolophone)et se corrigeaient eux même.  Quand ils n’étaient pas d’accord sur la formulation, ils lisaient le texte.

Mes élèves ont fait des efforts pour s’exprimer en  français  et ont essayé de réinvestir les structures syntaxiques employées.

Ils ont amélioré leur qualité d’écriture et aussi la quantité. Au début ils peinaient à faire une phrase, maintenant ils peuvent écrire un roman !!!!!

L’année dernière ce n’avait pas été possible ( suite à votre passage  sur l’île)  car ils n’avaient pas accroché.

Cette année ils étaient à fond. ( je pense que c’est selon la tranche d’âge, la maturité des élèves)

 J’en ai parlé aux collègues de cp et de ce1.

 Lors de mon PPCR j’en ai discuté avec l’IEN

En gros voilà mon bilan ! Pour moi  c’est positif , je compte retenter l’expérience l’année prochaine.

Bonne soirée et bonnes vacances à vous !

Le 5 mai 2019, Sarah Guilleman, a écrit :

" Notre fils de 5 ans en GS bégaie, sur recommandation de notre orthophoniste, nous avons démarré la méthode "Nana et ses amis".

Il est ravi, et a très envie de participer pour décrire ce qu'il voit à l'écran ou dans le livre,
ce qui est très étonnant c'est que lorsqu'il décrit ce qu'il voit il ne bégaie plus et prend plaisir a donner le plus de détails possibles
pour faire des phrases plus
longues.il reste concentré longtemps ce qui n'est pas son habitude.

Pour nous l'intérêt est double, puisqu'il va l'aider à soigner ce bégaiement , mais cela va aussi le préparer au CP et l'apprentissage de la lecture de manière ludique et avec beaucoup de plaisir.

 Bien à vous
Bon dimanche


Sarah Guilleman

 

Le 9 décembre 2018, Corine Charreyron Dewilde , enseignante en ULIS, a écrit:

Bonjour,
Petit point avant Noël avec les élèves de mon dispositif ULIS. J'ai fait 2 groupes, car j'ai des élèves avec une efficience très faible, que je pouvais difficilement faire travailler avec d'autres sur le point d'entrer dans les apprentissages. Nous avons fait les 4 premiers livrets, nous sommes en train de finir celui de Noël. Les enfants me réclament Nana quand ils me voient allumer le tni. Avec un groupe, l'anticipation de ce qui peut être écrit sous l'image est rapide, ils attendent de voir le texte écrit pour confronter leurs idées avec le texte, et se saisissent vite des structures répétitives. Ce groupe-là fait des progrès en déchiffrage, car le support des images les rassure et les encourage à essayer.
Avec mon autre groupe (enfants atteints d'autisme ou de trisomie), le travail se situe autour de la compréhension des images. Je n'ai pas les mêmes objectifs mais le support me convient bien aussi.
Quand nous avons fini de découvrir une histoire (cela nous prend environ 2 semaines), je leur imprime le petit livre sur lequel nous pouvons entourer, souligner... et ils l'amènent chez eux.
Plusieurs familles m'ont signalé que leur enfant avait spontanément souhaité leur lire l'histoire.

 

Le 23 avril 2017, Aurélie Grosjean, enseignante en GS a écrit :

Bonjour, j'ai pu faire la séance évaluation et j'ai découvert que beaucoup d'enfant reconnaissent bien certains mots et n'essayent pas de deviner les autres (ce qui est positif car combien d'enfant imaginent le texte au lieu de le lire...) De même j'ai pu faire les 2 feuillse envoyées par Elise et seuls 3 enfants sur toute la classe ont eu besoin de mon aide . Ce qui est super . J'aimerais désormais qu'ils inventent des phrases avec les mots déjà vus et le mots vus dans d'autres ouvrages. L’intérêt est toujours présent et de plus en plus d'élèves participent. J'essaye de filmer un de ces jours prochains mais c'est difficile car dans ma classe je suis seule sans Asem donc je vais voir si je peux trouver quelqu'un.

Bonne journée et à bientôt.    Aurélie

Le 15 mars, Christelle Cresp, enseignante en GS a écrit :

Hier, j’ai une enfant qui n’a jamais levé le doigt depuis le début de l’année qui a souhaité, au cours de la séance sur Nana, parler à plusieurs reprises. J’ai été ravie d’autant plus que les phrases qu’elle a produites étaient plus que correctes (Ornella). C’est donc très encourageant.

J’ai l’impression que ce qui les amuse, c’est d’anticiper l’histoire. J’ai de plus en plus de propositions et de phrases très correctement construites ce qui est bien car on entre ainsi dans la langue écrite : les enfants font l’effort de bien formuler une phrase car ils savent qu’après, celle-ci est écrite.

De même, j’ai l’impression que beaucoup retiennent les corrections que nous faisons à l’oral et sont capables de s’auto-corriger ce qui est bien aussi.

 

Le 15 mars, Corinne Prost, enseignante en GS, a écrit :

 Je pense que mes élèves ont déjà fait des progrès dans le domaine de la connaissance de la langue écrite ou alors ça m'a révélé des compétences et une appétence que je n'avais pas décelées chez beaucoup

 

Le 24 mars, Virginie Bussy, enseignante en GS, a écrit :

Nana et ses amis m'a permis de travailler des points du programme que je ne savais pas vraiment comment aborder de façon motivante avant : relations oral/écrit; essais d'écriture.

Toute ma classe a pu progresser (différentes compétences en fonction du niveau de l'élève) dans au moins un domaine.

Je suis globalement satisfaite du travail effectué grâce à cet outil.

Je pense personnellement que cet outil devrait être plus diffusé et serait aussi utile aux maîtres spécialisés en élémentaire.

Le 27 janvier, Corinne Prost, enseignante en GS a écrit:

 Pour tout vous dire j'étais plutôt sceptique en découvrant la méthode qui fait plutôt approche globale mais je suis étonnée des réponses si intelligentes des enfants. J'ai un enfant lecteur mais même ceux en difficulté font des réponses pertinentes. Je pense que le support inhabituel joue favorablement sur l'impact et l'attrait de la méthode .

Le 5 janvier 2017, Mélanie Madevat, enseignante en GS, a écrit :

Je suis très satisfaite de la 1ère séance, mon élève qui est accompagné d'une AVS pour des troubles du langage a bien participé pour la production de phrases et pour montrer un mot trouvé collectivement. Je te tiendrai au courant de l'évolution des séances. En tout cas j'ai hâte de recommencer jeudi.

Le 25 novembre 2016, Aurélie Faouen, enseignante en GS a écrit :

1ère séance réalisée avec Brigitte Bidal , les enfants ont adoré, ils sont restés concentrés pendant toute la séance . Ensuite, nous avons repris les premières images vues (puisqu'il y avait des absents à la première séance) et à leur demande nous avons poursuivi notre découverte. Les enfants sont très réceptifs et participent bien même les plus timides, ils reconnaissent déjà quelques mots et proposent des phrases déjà de plus en plus construites... Nous continuerons la semaine prochaine merci pour cette découverte

Le 30 juin 2016, Emmanuelle Pierret, parent d'élève, a écrit :

  Bonjour Elise,

Nous voulons vous remercier pour la belle année de grande section que vient de passer Hadrien. Une passion pour la lecture est née chez Hadrien au fil des mois sans que jamais nous n'ayons cherché à le pousser dans cette voie. Hadrien a toujours aimé les livres et l'histoire du soir est un moment important. Mais depuis quelques temps, Hadrien ne veut plus qu'on lui lise une histoire, il veut lire. Il s'est mis à déchiffrer le paquet de céréales au petit déjeuner, l'enseigne des boutiques dans la rue. Hadrien a un grand frère de 8 ans, Octave, nous pouvons donc faire la comparaison. Ce que je trouve très intéressant, c'est que lorsque Hadrien lit un mot lentement, il va systématiquement le lire une seconde fois plus vite pour en comprendre le sens, là où Octave lors de son apprentissage en CP n'avait pas cette démarche. Nous sommes ravis de voir qu'Hadrien appréhende la lecture avec autant d'enthousiasme et vous remercions encore de lui avoir mis le pied à l'étrier d'une aussi belle manière ! A bientôt, Emmanuelle Pierret

 

Le témoignage suivant évoque le cas d'une élève qui a presque  appris à lire en grande section. Bien que cela ne soit pas notre objectif, chaque année, quelques élèves apprennent à lire alors que d'autres, et là c'est vraiment notre objectif, acquièrent pendant la même période d'apprentissage tout ce qui va leur permettre de démarrer leur CP avec aisance. Chaque élève fait ses acquisitions à son propre rythme.

 

Le 23 juin 2016, Harilyva Rabetany, parent d'élève,  a écrit :

 

Bonjour Elise,

 

Ci-après mes appréciations quant à l'évolution rapide et l'appropriation de la lecture pour Benjamine.

Nous sommes à 1 mois de la fin de son année de grande section et Benjamine commence à lire il y a quelques semaines.

Cela a été une surprise très agréable pour nous les parents. Il est vrai que nous avons remarqué son aisance par rapport aux lettres et aux sons depuis la grande section mais la voir lire avec appétit était au-dessus de nos espérances !

Son appropriation de la lecture a commencé en début d'année scolaire par la facilité avec laquelle elle maniait les lettres de l'aphabet.

Ensuite venait l'appropriation des sons, quand elle exprimait le plaisir de chercher les mêmes consonances ; c'était un véritable plaisir de la voir retrouver elle-même les sons et répéter "pa comme papa" jusqu'au "chou comme chouette" et j'en passe ....!

Son goût pour la lecture était en marche et devenait de plus en plus intense. Puis vint le jour où elle a commencé à lire les mots entiers sur l'écran de la télé ou encore sur les grands titres des journaux.

Et enfin, le summum a été atteint début du mois de juin quand elle nous a fait cadeau de sa première lecture avec toute la motivation, la soif et le plaisir de lire encore et encore !

Je témoigne donc ici ma joie en tant que parent que la lecture s'est invitée de manière naturelle, ludique et avec beaucoup de PLAISIR chez ma fille. Je rêve que tout son apprentissage connaisse le même destin !

MERCI Elise pour cette méthode innovante, très participative et où l'enfant est celui qui entreprend et non celui qui subit !

Hariliva RABETANY

Le 28/03/2016 15:01, Melanie Madevat, enseignante, a écrit :

Bonjour Brigitte, bonjour Elise,

J'espère que vous passez un bon week-end de Pâques.
La première séance avec toi Brigitte s'est très bien passée, les élèves étaient intéressés et ils ont pour la plupart bien participé. Nous avons donc continué dès le vendredi après-midi. Les enfants étaient ravis! Nous avons revu les images depuis le début. Je me suis appuyée sur mes élèves déjà lecteurs pour gagner du temps et simplement revoir l'histoire. Nous n'avons eu le temps de travailler que sur 2 images supplémentaires à cette séance.  Nous avons terminé cette première histoire le vendredi suivant.
Les élèves ont très envie de participer, ils se battraient presque (j'exagère un peu) pour dire leur phrase à voix haute ou venir montrer un mot et lire la phrase avec le bâton! J'en entends certains soupirer s'ils n'ont pas été interrogés ou j'observe des visages déçus si la phrase qu'ils voulaient dire vient d'être prononcée! Je vois des élèves d'ordinaire timides lever le doigt et je suis très contente! J'ai l'impression que certains essaient de faire des phrases plus complexes et plus longues juste pour rajouter un petit quelque chose et pour lever le doigt.
J'aimerais continuer si c'est possible. Dites moi comment faire, est ce qu'il y a des exemplaires de la méthode qui seront en vente bientôt?
Bon après midi,
A bientôt

Mélanie Madevat

Ecole maternelle Passy - GS - Paris 16ème

 

Le 16/04/2016,Stéphanie ROHOU, enseignante,  a écrit :

 

​Bonjour Brigitte,

 

Oui j'ai continué à travailler avec Nana et ses amis. J'ai fait l'histoire de l'abricot et celle du livre.

Les élèves sont très volontaires et se débrouillent de mieux en mieux. certains reconnaissent bien  les mots Nana, Nini, et, livre, abricot.

Un élève qui a deviné la phrase correspondant à l'image est même capable de s'en rendre compte en voyant la phrase d'un coup d'œil.

 

A bientôt

 

Stéphanie

Ecole Alphonse Daudet - GS - Garges-les Gonesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now